Vues aériennes
Cartes postales
Histoire
Culture
Parcours
Où manger
Où dormir

Patrimoine

La mairie
L'église
La salle
Orgiazzi
La salle du
Long Rocher
Ecoles et équipements sportifs
Le viaduc
 
La seigneurerie
Le moulin
Le Nid
Des ruelles
Sorques

 

La Mairie :
Tèl : 01 64 45 82 86 ou Fax : 01 64 45 89 90 ou par
E.mail : mairie.montigny
 
Retour patrimoine



L'Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul

participe au charme du village; la façade date des XIIème et XVIIème siècles, le chœur et le transept du XIIème siècle. La nef est plus tardive. La date de 1661 qu'on remarque sur une clef de voûte suggère une restauration au XVIIème siècle. La façade s'ouvre par un portail central renaissance avec deux pilastres doriques. Le clocher est de la fin du XVIème siècle. L'ancienne église détruite sans doute par un incendie au XVIème siècle ne comprenait qu'un chœur, un transept et une nef. Au XVIIème siècle, la nef a été agrandie, les colatéraux ajoutés de même que le clocher. A gauche du chœur, probablement dans le transept, se trouvait la chapelle seigneuriale contenant les pierres tombales d'un des premiers seigneurs de Montigny, Jean de La Boissière (décédé en 1575), Grand Louvetier du Roi François 1er et de sa femme Hilaire Raguier (décédée en 1593). En 1793, la cloche baptisée " Louise " du nom de la dame de Montigny en 1619, Louise de Vignacourt, fut transférée à la Genevraye où elle est toujours. Elle fut sauvée de la fonte. On envoya à sa place celle de la Genevraye dont la tonalité était plus faible et d'un timbre moins sonore. L'autel fut édifié en 1845 à l'emplacement de l'ancienne chapelle seigneuriale. Dédié initialement à la Vierge puis à Saint-Vincent, cet autel est formé de concrétions gréseuses présentant grossièrement la forme de raisins provenant de la Roche-à-Boule située à l'orée de la forêt de Fontainebleau sur le haut du village.

Retour patrimoine


La salle Orgiazzi,


Sébastien Antoine Alexis ORGIAZZI, né à Paris le 15 Janvier 1812, était le fils d'un graveur piémontais établi à Paris depuis 1802. Graveur lui-même, il avait demandé et obtenu la naturalisation en 1848 et était devenu citoyen français. Monsieur ORGIAZZI, propriétaire du château des Brosses, fut Maire de Montigny. Elu en 1884, il succédait à Monsieur LAVAURS. Il fit don à la commune en 1885 d'une " salle d'asile ", l'ancêtre de nos écoles maternelles. C'était une salle spacieuse, claire, avec une cour ombragée d'une tonnelle, un préau pour les jours de pluie, un logement convenable au premier étage pour la directrice (un gros progrès pour l'époque !). Monsieur ORGIAZZI fit aussi don à la commune d'un titre de rente pour augmenter le traitement de la directrice et entretenir la salle. Cette salle d'asile accueillait gratuitement les enfants qui n'avaient pas l'âge scolaire. Bien plus tard, cette salle d'asile fut rattachée à l'école primaire et devint la " classe enfantine ". Depuis la création du " groupe scolaire ", ce don aux Montignons est devenu la salle communale ORGIAZZI. Mort en 1886, Monsieur ORGIAZZI faisait aussi, par testament, un don à la commune pour l'équipement et l'achat de matériel d'une compagnie de sapeurs pompiers.


La salle du Long Rocher

La salle de bal de l'Hôtel du Long Rocher (Hôtel Frot) est devenue une salle des fêtes communale. Vous pouvez y admirer un immense tableau " Harde de cerfs au Long Rocher " œuvre de Charles Virion. La mairie s'est installée un temps à l'étage (fin des années 1950) en attendant la construction du groupe scolaire. En effet, l'actuelle Mairie était voisine de l'école et une partie était le logement de l'instituteur.



Salle du Long Rocher

A droite : la salle Orgiazzi
Retour patrimoine



Ecoles et équipement sportif :

 

Les écoles, le gymnase et les tennis
 
Retour patrimoine



Le viaduc

Vers 1860, le chemin de fer du Bourbonnais traversa le village grâce à la construction du viaduc qui enjambe la rue principale. Il amenait en villégiature de riches parisiens qui construisirent les superbes villas du bord du Loing.

Retour patrimoine



La Seigneurie de Montigny,

Elle subsista jusqu'au Premier Empire où elle commença à être morcelée. Il en reste certains murs le long de la ruelle des Cormiers et de la rue du Loing. Les vergers et les vignes furent morcelés. La Mairie de Montigny se trouve à l'emplacement des anciennes vignes et des jardins.
   
Retour patrimoine

Le Moulin (Propriété privée) :

Acheté par la Ville de Paris en 1899, le moulin est actuellement une propriété privée. Dès le XVème siècle, Montigny possède un moulin à farine à deux roues, la mouture dite à la " grosse " y était encore pratiquée en 1811. Elle a été remplacée par une mouture à la " parisienne ". Ce moulin a encore fonctionné pendant la seconde guerre mondiale. Il ne possède plus qu'une seule roue actuellement.

 
Retour patrimoine



Le Nid :

Henri Durot, instituteur dans le XIXe arrondissement de Paris, fit venir des enfants de cet arrondissement. Il créa ainsi la première école française de plein air utilisant le système de la "mutualité scolaire" permettant aux familles les plus démunies d'envoyer leurs enfants au grand air. " Le Nid des Mutualités Scolaires " a été inauguré le 7 juin 1914. En 1920, il est devenu " Le Nid de la Caisse des Ecoles du XXème arrondissement de Paris ". Ces inscriptions sont encore lisibles sur le grand portail d'entrée. Les premiers bâtiments comprenaient plusieurs pavillons à l'usage des classes, cuisine, réfectoire et dortoir. Le dortoir et le réfectoire ont été construits dans un style rustique comportant comme décoration intérieure des peintures murales exécutées par l'artiste local Charles Virion dont le sujet, inspiré des fables de La Fontaine est éducatif, comme le voulait Henri Durot. L'école pouvait satisfaire aux activités scolaires proprement dites, à la vie en plein air, aux activités sportives (promenades, gymnastique, natation). Le grand bâtiment a été ajouté en 1925 et l'école fonctionna jusqu'en 1982, date où ses différents bâtiments ont été vendus en appartements et en maisons individuelles.

Cartes postales anciennes - Vue actuelle


Les ruelles de Montigny-sur-Loing :


Cliquer pour découvrir les ruelles

Retour patrimoine


Le Hameau de Sorques :

Place Parodis

Rue Grande

Ancienne école

Pont de la Gravine